Cultures et confiture

La culture sous toutes ses formes, un brin d'actu et un peu de pep's ! **********************************************************************

20 février 2007

La plus belle librairie de Paris, vous la connaissez ?

Bouquinistes

Elle est à ciel ouvert, ouverte aux rumeurs des voitures, des gens, des passants.
On y passe des heures ou trois secondes, on peut aussi l'ignorer.
A la nuit tombée, elle est insoupçonnable.
Elle permet de se rêver touriste à Paris. La Seine, grise mais toujours brillante, les ponts, les pierres au loin que l'on couve du regard (La Conciergerie, les riches demeures de l'Île-Saint-Louis).
Tout près, la furie des commerces, des jupettes et talons aiguilles. Ou bien, un thé brûlant face à l'Eglise Saint Gervais.

Le choix qu'elle propose est infini : livres de Poche en tour de Pise, beaux ouvrages très chics, revues sixties, vaguement porno, stars d'autrefois, bouches ourlées de rouge éclat. CinéMonde, Match, Point de vue... Des cartes postales, aussi. Les plus appétissantes sont les Chocolat Meunier, vous les voyez ?

Le prix de ce petit monde ? Bien plus abordable que la Fnac, nettement plus charmant que Virgin. Vous pouvez dénicher "Les particules élémentaires", "Pot-Bouille" ou "Jane Eyre", à 3 euros. Vous n'achetez pas ce que vous cherchez, vous trouvez ce que vous ne cherchiez pas. Ce qui est bien plus excitant.

Dans un Paris qui n'en finit plus de se pomponner de bitume, les bouquinistes sont un espace d'apaisante immobilité. On les retrouve avec certitude, sans craindre les changements de propriétaires. Ils sont là, les uns ou les autres. A nous de voir, d'être libres et assez disponibles pour fouiner un moment.

C'est aussi ce luxe, Paris.

Posté par GinaFizz à 18:44 - Vie en Ville - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire