Cultures et confiture

La culture sous toutes ses formes, un brin d'actu et un peu de pep's ! **********************************************************************

12 mars 2008

J'aime trop paris

THOMAS DUTRONC- J'aime plus Paris Depuis quelques semaines, on entend régulièrement cette chanson de Dutron, le fiston. Une agréable mélodie, l'énérgie du guitariste (Thomas Dutronc s'est illustré dans les clubs de jazz parisiens, avant d'être célébré sur Virgin Radio), des paroles drôlatiques, aimablement ironiques. Parisienne depuis toujours, je partage parfois son agacement de la capitale : RER, mauvaises humeurs, injustices, quartiers déshumanisés par les enseignes inlassablement contemplées... Mais tout de même. J'aime... [Lire la suite]
Posté par GinaFizz à 18:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

06 mars 2008

Rêvons...

Comme de très, très nombreuses petites filles, j'ai goûté aux plaisirs de la danse classique. Chaque mercredi après-midi, justaucorps et ballerines, en piste pour l'échauffement à la barre puis zou ! toutes devant le miroir pour de vraies - quoique modestes - chorégraphies. Je me souviens très précisément de la professeur de danse, qui nous apprenait l'enchaînement des pas en les figurant avec ses mains. De jolis gestes nets et précis, les doigts serrés les uns contre les autres, la main arrondie. "Un, deux, trois, quatre,... [Lire la suite]
Posté par GinaFizz à 22:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
02 mars 2008

The Ronettes - Be my baby

The ronettes - be my baby (1965) Je défie quiconque passant sur ce blog de ne pas frétiller des épaules et de la semelle en écoutant ce tube des années 60. Be my baby, c'est un grand classique que l'on a tous un peu dans l'oreille. Mais j'ignorais que nous le devions aux "Ronettes" - du nom de Ronnie Bennett, la chanteuse star du groupe. Les trois demoiselles sont assez mignonnes. Il y a deux soeurs (Ronnie et Estelle Bennett) et leur cousine (Nedra Talley). Impeccables petits tailleurs immaculés. Coiffures au volume... [Lire la suite]
Posté par GinaFizz à 11:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2008

Nos amis les bêtes

Si l'on excepte les emportements présidentiels, le salon de l'agriculture est un lieu très civilisé. Le parisien frétille devant les bottes de foin ("ça sent bon, hein ?"), le bon père instruit son bambin ("oui mon chéri, la truie donne à manger à ses petits"), lequel enfant ne sait où jeter les yeux, veut tout savoir, toucher et goûter. Bref, c'est un salon à part. Pour le prix d'une entrée, la porte de Versailles nous rappelle aux plaisirs gandeur nature : les beaux yeux d'une vache, la respiration... [Lire la suite]
Posté par GinaFizz à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2008

Shakespeare & Co

  Shakespeare & Co ? Attention, librairie culte ! Cette enseigne jaune moutarde est un haut lieu de la culture parisienne. Sans en avoir l'air, ce qui est l'assurance de son charme. Tout commence dehors, devant les rayonnages et bacs de livres qui invitent le promeneur à s'arrêter. Les couvertures sont jaunies, les titres sagement classés par ordre alphabétique. On découvre le plaisir de fouiller dans une littérature 100% anglophone, entre Auster, Shakespeare, Miller et Arthur Golden. Aussi, beaucoup de traductions... [Lire la suite]
Posté par GinaFizz à 13:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
18 février 2008

Juno, oui oui !

Il en va des comédies comme de chaque chose dans la vie : certaines surfent sur la lourdeur et d'autres, plus fines mouches, ont la séduction de la rareté. A n'en pas douter, JUNO (de Jason Reitman) fait partie de cette dernière catégorie. A vue de nez ? L'histoire d'une gamine, un peu fantasque, qui se retrouve enceinte à 16 ans. Lycée, tourments, dénouement. Rideau.Sauf que la demoiselle a de l'humour, de l'esprit, une originalité futée qui la rend attachante après trois minutes douze de pellicule. Juno observe à fond,... [Lire la suite]
Posté par GinaFizz à 21:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 février 2008

My funny Valentine

Evidemment, la Saint Valentin est une fête commerciale.Inutile ("Nous, on fête la Saint Valentin tous les jours...")Risible (ces petits coeurs partout partout, n'est-ce point chou ?)Très décriée ("Nous, avec Lucette, on est contre... C'est la fête à la guimauve et ça te coûte bonbon...") Soit. Mais connaissez-vous My Funny Valentine ?La version, sur du velours, de Chet Baker ?De quoi tomber très vite in the mood for Love.De quoi songer, nunuchement, à la Saint Valentin. Juste un peu ?
Posté par GinaFizz à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2008

Fragments d'un discours amoureux : l'amour à portée de mots

La Saint Valentin s'annonce, et déjà, votre patience fléchit devant les Cupidons et autres petits coeurs dodus ? Voici une solution : mieux qu'un renoncement à la fête des amoureux, un compromis futé qui vous emmène au coeur (!) du sujet sans renoncer à votre intégrité. J'ai nommé Les fragments d'un discours amoureux, de Barthes. Ce livre paraît en 1977. A cette époque, "Mars et Vénus" ne sont pas nés, "Psychologie magazine" n'est pas là pour éclairer notre quotidien de ses lumières, et les intellectuels ont... [Lire la suite]
Posté par GinaFizz à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 février 2008

Un simple détail

Vous reconnaissez ce petit lapin ? Dans leur rythme effréné, les parisiens n'y font plus guère attention. Il faut surprendre l'étonnement chez les touristes, en particulier les enfants, pour que se pose à nouveau la question que tous, parisiens ou voyageurs de passage, nous nous sommes posée un jour : Que fout ce lapin dans le métro ? Et si l'on veut pousser le raisonnement : pourquoi un lapin capable de prendre la ligne 11 jusqu'à Châtelet, serait-il assez nigaud pour se coller les doigts entre deux portes ? J'imagine... [Lire la suite]
Posté par GinaFizz à 12:42 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
20 janvier 2008

Otis, la classe...

Otis Redding Sitting on the dock Il arrive que le temps n'en finisse plus de nous balader : ici, là, là-bas, plus loin encore ! C'est un peu ce qui m'arrive ces dernières semaines. Un nouveau travail aussi prenant que stimulant, et voici que le blog fait grise mine, tout penaud d'être délaissé. Pour mettre un peu de vie en ces lieux, j'ai choisi le noir et blanc. Non, je vous l'assure, l'absence de couleurs n'a rien de ringard : la vie était aussi vive et lumineuse dans les 60's. On savait se marrer aussi fort qu'aujourd'hui et... [Lire la suite]
Posté par GinaFizz à 15:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]