Cultures et confiture

La culture sous toutes ses formes, un brin d'actu et un peu de pep's ! **********************************************************************

10 septembre 2007

La course au mouton sauvage

images_1_

Le titre, tout d'abord, a de quoi déconcerter. La course au mouton sauvage. On imagine une ribambelle de brebis, des pâturages à perte de vue, un traité sur les moeurs ovines en pays gallois... On imagine tout, sauf l'essentiel : La course au mouton sauvage est un régal de lecture à s'offrir sur le champ !

Les familiers de la littérature japonaise identifient à peu près l'auteur, Haruki Murakami. Ecrivain contemporain, habitué du succès, son nom apparaît régulièrement au rayon "nouveautés". Son univers est facilement reconnaissable : un réel acidulé, du fantastique à dose homéopathique - très intelligemment goupillé-, des personnages futés, vaguement décalés. Une fausse neutralité de ton qui va plus loin que l'ordinaire du roman moderne. Sans fureur ni pathos, Murakami vous attrape au col et vous reste en tête, bien après le mot final.

La course au mouton sauvage est une histoire aberrante. Il est question d'un éditeur de journaux d'entreprise, d'un mouton surnaturel et d'une organisation d'extrême-droite. Au milieu de tout cela, une fille aux oreilles idéales, un ami perdu de vue et des centaines de kilomètres à parcourir. Etrange. A première vue, car sitôt le livre entamé, une douceur quotidienne vous enlacera avec délice. Le fantastique de Murakami a l'évidence du vécu. Pour un peu, on se plairait à y croire. 

Chose certaine, vous ne regretterez pas le voyage. Le héros, lecteur, buveur, éventuellement amant, teinte le roman d'une étincelante lucidité. Aucune crainte à avoir, il se chargera de vous expliquer le bizarre. Sans rien en dire. Juste, en se glissant dans sa logique avec la souplesse intellectuelle nécessaire. L'esprit s'échauffe et se chauffe face au dérèglement des codes. Sans doute est-ce la raison d'une intrigue en constante progression.

Pour en savoir plus sur le mouton et sa course, il vous faudra patienter. Un peu. Comme dans la vie. Comme dans les bons livres, qui savent séduire et retenir.

Posté par GinaFizz à 17:15 - Séquence Livres - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire